Pour ch’père …

Le "tiroir à bricoles" se trouvait dans un meuble de la cuisine de ma grand mère. Il renfermait un trésor hétéroclite comme seuls savent en constituer les enfants... /// Tout le contenu de ce blog est soumis à © et toute utilisation entière ou partielle d'éléments de contenu est soumise à un accord préalable.

Pour ch’père …

« Le temps est la substance dont je suis fait.

Le temps est un fleuve qui m’emporte, mais je suis le fleuve.

C’est un tigre qui me dévore, mais je suis le tigre.

C’est un feu qui me consume, mais je suis le feu.   »

 

Jorge Luis Borges Une nouvelle réfutation du temps.

pierocintiq

Une réponse

  1. BigManu dit :

    Le temps, ce salopard qui efface tout ce qui vit sur son passage, mais, moi vivant, il n’aura pas mes souvenirs!
    P.S : Pinaize, vous les prenez de plus en plus jeunes les stagiaires… Bises 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

34 − = 25