Metro.

Le "tiroir à bricoles" se trouvait dans un meuble de la cuisine de ma grand mère. Il renfermait un trésor hétéroclite comme seuls savent en constituer les enfants... /// Tout le contenu de ce blog est soumis à © et toute utilisation entière ou partielle d'éléments de contenu est soumise à un accord préalable.

Metro.


Leurs corps qui dodelinent, synchrones et dépourvus, accrochés à la barre tiède et grasse du wagon.
Ils regardent leurs écrans et , sur les quais, perdus, se déplacent comme un banc de morts sans illusions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× 9 = 9