Le Tiroir à Bricoles.

Clair.

http://www.deezer.com/track/605634422

Encore une chanson indélébile.

Elles sont rares ces chansons que j’écoute en boucle comme un ado ne supportant pas le fade out de la fin.

Encore et encore.

Quelle chanson !! Le texte est simplement splendide, ciselé à merveille. Chaque mot choisi, chaque son assorti.

La chanson commence sans introduction, sans preliminaires, une longue note de voix haute perchée comme un loup au crépuscule.

Chanson lente et simple comme une comptine. Et cette voix mixée comme un instrument, bien dans l’ensemble avec un petit effet de delay comme on imite une reverb en le reglant avec une fréquence très rapide et une longueur relativement courte …

Ce talent d’utiliser des mots si simple et clairs pour nous emmener dans une histoire si hermétiquement introspective.

Nul besoin de revenir sur les talents d’orfevre de melodiste de JP Nataf. C’est je pense ce qui m’a toujours sidéré chez les Innocents. Depuis Jodie, beaucoup plus simple mais qui avait déjà cette graine mélodique qui aujourd’hui est une plante majestueuse. Ces harmonies et ces mélodies qu’on ne trouve que chez eux. Ces notes qui surgissent comme d’un virage sans visibilité. Rien n’est prévisible et c’est vraiment délicieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× 8 = 56